Tags : Le book d'un architecte : comment le composer ? - Qu'est-ce qu'il faut mettre dans son book d'architecte ? -

Si vous êtes architecte à la recherche de la bonne formule pour composer votre book, vous êtes tombé sur le bon article. Nous vous montrerons comment constituer votre book d’architecte, ce qu’il doit contenir et comment le présenter.

Définition d’un book

Tout d’abord, la définition simple d’un book à proprement parler (appelé aussi press-book ou book-photo) est un dossier, ou un portfolio, qui contient une sélection de diverses photographies vous représentant vous ou vos œuvres artistiques sous le meilleur angle possible.

C’est quoi le book pour un architecte ?

Un book c’est un peu (beaucoup) votre curriculum vitae en images. C’est ce que vous demandent les « recruteurs » lorsqu’ils veulent en voir, et savoir, un peu plus sur vous et vos réalisations. Le book d’un architecte est plus un press-book qu’un book ordinaire. En effet, le book d’un architecte regroupe ses meilleurs croquis/réalisations mais aussi son CV et son parcours.

C’est donc évident, il vous faut, non seulement un bon, mais aussi (et surtout) un beau book d’architecte pour convaincre car non seulement votre CV à lui tout seul ne peut pas faire grand-chose mais aussi, on vous demandera de plus en plus souvent de présenter votre portfolio.

La meilleure suggestion qu’on puisse vous faire c’est de constituer un book « général » dans lequel on retrouvera votre CV étoffé, et toutes vos réalisations au fil du temps.  Lorsque vous candidaterez pour telle ou telle offre, vous n’aurez plus qu’à « piocher » les meilleures oeuvres qui se rapportent à l’offre en question pour obtenir un book bien ciblé.

Comment constituer un book d’architecte ?

Comme nous l’avons dit plus tôt, il est plus judicieux d’avoir un book général et plusieurs autres books pour les diverses occasions qui se présentent.

Cependant, votre portfolio devra toujours comprendre votre CV détaillé et retracer votre parcours.

Si vous souhaitez constituer un book pour un projet particulier, choisissez les pièces ainsi que les éléments qui seront les plus intéressants et les plus pertinents pour le client en question.

Si c’est pour un entretien d’embauche, préférez plutôt le portfolio « simple » dans lequel figurera votre parcours professionnel et académique.

Feuillet d'un book d'architecte
Feuillet d’un book d’architecte
Crédits photo : Pixabay

Que faut-il mettre dans son book d’architecte ?

Votre book d’architecte est plus parlant qu’un CV, car ce sont vos œuvres qui servent à donner une image de l’architecte que vous êtes ou vous souhaitez être. Vous devrez donc savoir convaincre votre auditoire/vos recruteurs.

C’est pourquoi il est plus qu’important, vital même, de constituer un bon book d’architecte.

Dans votre book donc, ne jetez pas pèle-mêle toutes vos réalisations. Sélectionnez celles que vous pensez qui correspondent le plus à l’objectif du book (réponse à une annonce de recrutement, candidature spontanée…) La meilleure solution c’est, non pas d’avoir un book, mais plusieurs books. Chacun sera utilisé dans une situation et à des fins différentes.

Comment faire pour que votre book soit convainquant ?

Avant de commencer à constituer votre book d’architecte, il est une question vitale que vous devez vous poser : à quoi va me servir ce book ? Lorsque vous aurez répondu à cette question, vous pourrez vous y mettre et sélectionner, selon le but de votre book, les meilleures réalisations qui s’y rapportent.

Pour constituer votre book donc, veillez à sélectionner les réalisations qui montrent ce dont vous êtes capables de faire mais surtout que vous êtes aptes à expliquer. En effet, les planches devront être le reflet de votre démarche artistique et mettre en avant votre spécificité.

Mettez-vous à la place des recruteurs

Vous devez toujours vous mettre à la place des autres, ici, en l’occurrence, les recruteurs. Vous ne disposez que d’un temps limité pour les convaincre et souvent, la première impression est la bonne. Cette première impression se forge pendant  les 3 premières minutes. Au bout de 3 minutes, votre book aura-t-il montré assez de vous ?

Gardez un seul et même style

Bien que vous deviez montrer que vous êtes capables de vous adapter à divers sujets. Gardez toujours le même style, ne vous éparpillez pas. Gardez la même charte graphique (police et couleurs) pour que ce soit plus facile à déchiffrer et moins fatigant pour l’œil du lecteur.

Il est également important de ne pas mettre trop d’informations. Évitez les longs textes (votre œuvre doit pouvoir se résumer elle-même) et les légendes (sauf nécessité).

Soignez les moindres détails

Restez vrai. Mais vrai ne signifie pas négligé. Soyez vrai mais soignez votre présentation :

  • évitez le papier A3 (trop encombrant et difficile à manier), restez sur du A4.
  • ce n’est pas un scrapbook, c’est un portfolio : faites simple et concis sans fioritures
  • pour les versions numériques, préférez les formats PDF, de 15 MB maximum. Évitez les clés (gare aux virus), les CDs (trop obsolètes) et le « cloud » (trop lent)

Faites une sélection de vos photos/réalisations/croquis/illustrations à montrer

Évidemment, ce qui fait de votre book un book c’est ce qu’il contient. Ne sélectionnez pas au hasard ce que vous y mettrez. Optez pour un fil conducteur et choisissez vos photos/réalisations/croquis/illustrations selon.

Montrez le savoir acquis sur les bancs de l’école…

Faites savoir aux recruteurs que vous êtes allé à l’école : n’hésitez pas à montrer certaines de vos réalisations académiques ou projets auxquels vous avez participé pour que les recruteurs puissent se faire une idée de vos compétences.

… et votre touche personnelle

N’oubliez pas votre petite touche personnelle : un dessin ou une illustration qui mettent vos centres d’intérêt et votre personnalité en avant.