Mercredi 30 janvier 2019 à Sirha Lyon, après 5,35 heures d’épreuves intenses, suivies d’une cérémonie de remise des prix très émouvante, le DANEMARK a remporté pour la deuxième fois dans l’histoire le Bocuse d’Or, titre tant convoité pour un Chef et la gastronomie d’un pays entier.

chef Kenneth TOFT-HANSEN
Chef Kenneth TOFT-HANSEN – Gagnant du Bocuse d’or 2019

Le chef Kenneth TOFT-HANSEN a séduit le jury, 8 ans après son entraîneur Rasmus Kofoed, grâce à sa parfaite maîtrise de la cuisine, de l’habillage élégant et de la créativité.

Jérôme Bocuse, président du Bocuse d’Or, aux côtés de Mathew Peters, président du jury, et de Christophe Bacquié, président d’honneur, a remis au lauréat le légendaire trophée après une cérémonie de remise de prix émouvante et un vibrant hommage à Paul Bocuse disparu il y a un an.

Le plat du Chef Kenneth

LES RÉSULTATS

  • OR – DANEMARK

Kenneth TOFT-HANSEN, 37 ans, SVINKLØV BADEHOTEL, FJERRITSLEV

Commis : Christian WELLENDORF KLEINERT

  • ARGENT – SUÈDE

Sebastian GIBRAND, 31 ans, GIBRANDS GASTRONOMI

Commis : Gustav LEONHARDT

  • BRONZE – NORVÈGE

Christian André PETTERSEN, 29 ans, RESTAURANT MONDO, SANDNES

Commis : Håvard André JOSDAL ØSTEBØ

Résultat Bocuse d’or 2019 :

Pays Total Plat Plateau Cuisine Pénalités
Danemark 2187 1007 1004 176 0
Suède 2131 965 974 192 0
Norvège 2118 972 962 184 0
Finlande 2087 958 937 192 0
Suisse 2009 903 866 240 0
France 1998 967 847 184 0
Japon 1963 943 820 200 0
Belgique 1938 877 845 216 0
États-Unis 1926 871 895 160 0
Royaume-Uni 1838 847 839 152 0
Islande 1765 811 842 112 0
Hongrie 1732 778 802 152 0

Prix du meilleur Commis : Christian WELLENDORF, KLEINERT, Danemark

Prix du meilleur plateau : Finlande

Prix spécial Assiette à Assiette : France

Prix de la meilleure campagne d’affichage et de promotion : Maroc

Retour sur la compétition du Bocuse d’or 2019

Une fois de plus, comme le dit Régis Marcon, président du comité d’organisation internationale,  » véritable laboratoire des cuisines du monde « , le Bocuse d’Or a réuni 24 participants de tous les continents pour deux jours de compétition intense.

Initié en 1987 par Paul Bocuse, le concours est devenu en plus de 30 ans un formidable tremplin pour les chefs. La compétition met en valeur les savoir-faire culinaires et les patrimoines gastronomiques de notre planète.

Pour cette édition, les participants ont dû créer 2 recettes pour séduire le jury : rôtir un carré de veau aux 5 côtes levées en hommage à Paul Bocuse et revisiter la Chartreuse des légumes et coquillages en hommage à Joël Robuchon.

Après avoir remporté des médailles de bronze, d’argent et d’or, Rasmus Kofoed en tant qu’entraîneur aide maintenant le Danemark à gagner un deuxième prix d’or et le prix de la meilleure commis. Le Danemark a participé 17 fois au concours et est monté sur le podium 5 fois : une fois avec l’or, 3 fois avec l’argent et une fois avec le bronze.

Equipe de Danemark Bocus 2019
L’équipe gagnante : Danemark

La fameuse histoire du Bocuse d’or

Le Bocuse d’Or (Concours mondial de la cuisine) est un championnat du monde biennal des chefs cuisiniers. Nommé en l’honneur du chef Paul Bocuse, l’événement se déroule pendant deux jours vers la fin du mois de janvier à Lyon, France, au SIRHA International Hotel, Catering and Food Trade Exhibition, et est l’une des plus prestigieuses compétitions de cuisine du monde.

L’événement est souvent désigné comme l’équivalent culinaire des Jeux Olympiques, bien que l’Exposition Internationale d’Art Culinaire en Allemagne s’appelle plus officiellement les Olympiades Culinaires et soit séparée par une olympiade, c’est-à-dire une période de quatre ans.

Sur la base d’un événement organisé pour la première fois en 1983, lors du Salon des Métiers de Bouche (Salon international de la restauration de l’hôtellerie et de l’alimentation, SIRHA) qui s’est tenu à Lyon comme « une exposition organisée par les professionnels pour les professionnels ».

Paul BOCUSE
Paul BOCUSE

Paul Bocuse, nommé Président d’honneur de l’exposition, a conçu l’idée d’un concours culinaire qui se déroulerait pendant l’exposition, avec la préparation de tous les plats en direct devant un public. Plusieurs concours de gastronomie existaient déjà, mais aucun d’entre eux ne présentait un « live performance » et on ne pouvait donc pas voir le travail réalisé dans les cuisines des restaurants des chefs.

Le premier Bocuse d’Or a eu lieu en janvier 1987. Le SIRHA, devenu l’un des plus grands et des plus sophistiqués salons de l’alimentation et des arts culinaires au monde, organise également d’autres concours d’art culinaire, dont la Coupe du Monde de la Pâtisserie et depuis quelques années le Mondial du Pain.

Année

Bocuse d’Or Bocuse d’Argent Bocuse de Bronze
1987   Jacky Freon (France) Michel Addons (Belgique) Hans Haas (Allemagne)
1989 Léa Linster (Luxembourg) Pierre Paulus (Belgique) William Wai (Singapore)
1991 Michel Roth (France) Lars Erik Underthun  (Norvège) Gert Jan Raven (Belgique)
1993 Bent Stiansen (Norvège) Jens Peter Kolbeck (Danemark) Guy Van Cauteren (Belgique)
1995 Régis Marcon (France) Melker Andersson (Suède) Patrick Jaros (Allemagne)
1997 Matthias Dahlgren (Suède) Roland Debuyst (Belgique) Odd Ivar Solvold (Norvège)
1999 Terje Ness (Norvège) Yannick Alleno (France) Ferdy Debecker (Belgique)
2001 François Adamski (France) Henrik Norström (Suède) Hákon Már Örvarsson  (Islande)
2003 Charles Tjessem (Norvège) Frank Putelat (France) Claus Weitbrecht (Allemagne)
2005 Serge Vieira (France) Tom Victor Gausdal (Norvège) Rasmus Kofoed (Danemark)
2007 Fabrice Desvignes (France) Rasmus Kofoed (Danemark) Frank Giovannini (Suisse)
2009 Geir Skeie (Norvège) Jonas Lundgren (Suède) Philippe Mille (France)
2011 Rasmus Kofoed (Danemark) Tommy Myllymäki (Suède) Gunnar Hvarnes (Norvège)
2013 Thibaut Ruggeri (France) Jeppe Foldager (Danemark) Noriyuki Hamada (Japan)
2015 Ørjan Johannessen (Norvège) Philip Tessier (Etats-Unis) Tommy Myllymäki (Suède)
2017 Mathew Peters (Etats-Unis) Christopher William Davidsen (Norvège) Viktor Örn Andrésson (Islande)
2019 Kenneth Toft-Hansen (Danemark) Sebastian Gibrand (Suède)

Christian André Pettersen (Norvège)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *