Tags : C'est quoi le gluten ? - Comment faire pour y arriver ? - Est-ce qu'il existe des choses qui sont naturellement sans gluten ? -

Vous avez déjà entendu parlé que cuisiner sans gluten est actuellement très recommandé ? Mais pourquoi et comment ?… De nombreuses questions sans réponses se posent également, et c’est sûrement cela qui empêche chaque femme d’adopter cette manière de cuisiner. C’est pourquoi, nous avons décidé d’essayer de répondre à toutes ces questions dans cet article.

C’est quoi le gluten ?

Le gluten est une protéine présente dans les céréales, le blé, l’orge, le seigle, l’épeautre, le kamut, certains flocons d’avoine et le triticale. Le gluten donne à de nombreux aliments leur structure et leur texture moelleuse. Pensez à la texture de la pâte à pizza : le gluten est ce qui rend ces brins extensibles possibles et maintient la pâte ensemble.

Est-ce qu’il existe des choses qui sont naturellement sans gluten ?

Ne vous énervez pas si un invité au souper suit un régime sans gluten. Il est probable que vous avez quelque chose dans votre arsenal qui fonctionne pour lui. Vous avez du poulet et pommes de terre ? Eh bien, ce sont déjà des aliments sans gluten. Mais il y a également la salade, risotto, steak, pudding, fécule de maïs…. Et ils sont tous faciles à faire quand vous vous retrouvez en train de cuisiner sans gluten.

Poulet et pomme de terre
Poulet et pomme de terre
Crédit photo : © Pixabay

Où trouve-t-on donc du gluten ?

En plus de sa forme pure dans les grains que nous venons de mentionner, le gluten se retrouve dans les aliments faits à partir de ces grains :

  • céréales,
  • craquelins,
  • couscous,
  • pâtes,
  • pain,
  • bière
  • et biscuits.

Il est caché dans des produits comme :

  • l’avoine,
  • les vinaigrettes,
  • la sauce soja,
  • le vinaigre de malt,
  • le miso,
  • le faux crabe
  • et le seitan.

D’autres aliments qui peuvent contenir du gluten comprennent :

  • les sauces à la crème,
  • les bouillons et les soupes,
  • les biscuits,
  • les grignotines aromatisées,
  • les bonbons et le chocolat,
  • la crème glacée,
  • les condiments pour épices
  • et les pilafs.

Bref, pour vraiment éviter le gluten, il est important de devenir un lecteur d’étiquettes vigilant.

Bien lire les étiquettes de produits alimentaires
Bien lire les étiquettes de produits alimentaires
Crédit photo : © Pixabay

Comment faire pour y arriver ?

Il est sûr qu’il est bien difficile de changer vos habitudes alimentaires. Pour arriver à cuisiner sans gluten, voici nos conseils qui pourront vous aider.

Écoutez votre corps

Même si vous vous sentez bien dans votre régime restrictif particulier, vous allez voir que le corps de chaque personne est différent avec des besoins alimentaires individuels. Les corps changent aussi ! Ce qui a fonctionné pour vous l’an dernier pourrait ne pas fonctionner maintenant et que ce dont vous avez besoin aujourd’hui pourrait changer demain. A vous d’écouter votre corps pour voir ce qui vous convient le mieux.

L’alimentation va au-delà du goût

Nous avons l’habitude de penser au goût des aliments dans notre bouche ou à la façon dont ils remplissent notre ventre, mais qu’en est-il de leurs effets sur l’énergie et l’humeur ? Après des années de paresse après avoir mangé, ce sera une révélation lorsque vous changerez de régime et commencerez à vous sentir rafraîchi après un repas. Vous deviendrez plus conscient de la façon dont la nourriture vous fait sentir dans tout votre corps, tant physiquement qu’émotionnellement. Vous penserez aussi à la façon dont d’autres personnes pour qui vous cuisinez sont affectées.

Admirer ce qu'on mange
Admirer ce qu’on mange
Crédit photo : © Pixabay

Concentrez-vous sur l’apprentissage, pas sur les lacunes.

En tant que personne qui aime la nourriture et qui travaille dans le domaine de l’alimentation, vous allez vous sentir seule quand vous ne pouvez plus cuisiner comme vous le faites auparavant. Mais en passant à de nouvelles façons de manger, vous allez revigorer votre cuisine et vous allez avoir tellement de plaisir à expérimenter et à apprendre sur différents ingrédients et techniques, sur la cuisson sans gluten. Rester curieux vous permet d’éviter de vous sentir triste à propos de ce que vous ratez.

Apprendre une autre manière de cuisiner
Apprendre une autre manière de cuisiner
Crédit photo : © Pixabay

C’est normal d’échouer

Après avoir fait plein de gâteaux qui sont tombés, de croûtes de pizza qui grinçaient quand vous les avez croquées, et de pains qui ressemblaient à des bouchons de porte, il est normal que vous vous découragez. Oui, c’est frustrant d’avoir investi du temps, de l’argent et de l’espoir dans un plat qui ne fonctionne pas. Mais à chaque incident, on apprend à devenir une cuisinière meilleure et plus résistante. Ça vous aide aussi d’avoir plus de sens de l’humour.

Attention : sans gluten et/ou végétalien ne signifie pas nécessairement sain

Souvenez-vous que sans gluten ne veut pas toujours dire que c’est bon pour votre santé. C’est particulièrement vrai pour les aliments transformés, qui peuvent être remplis de farines raffinées, de sucres, d’ingrédients artificiels et d’agents de remplissage. Bien que les aliments préemballés puissent être bons de temps en temps, je n’en fais pas des aliments de base de mon alimentation. Au lieu de cela, concentrez-vous sur la cuisine maison, simple et saisonnière.